Loi sécurité globale : où en est-on ?

Loi sécurité globale

Après une 3ème semaine de manifestations contre la loi sécurité globale, on te fait un point sur les évolutions.

Il y a maintenant 3 semaines, on t’expliquait ce qu’était la loi sécurité globale et pourquoi elle faisait autant polémique. On t’invite d’ailleurs à venir le lire si ce n’est pas encore fait, juste ici . Pour faire simple, cette loi a pour but de mieux protéger les Français. Elle permet également de lutter contre le terrorisme et les violences sexuelles et sexistes. Cependant, certains articles posent problème :

  • 20 : usage élargi des caméras de surveillance
  • 21 : utilisation de caméras piétons par les policiers
  • 22 : utilisation de drones pour les manifestations
  • 24 : filmer un policier dans le but de lui nuire sera condamnable

Qu’est ce qui s’est passé depuis notre dernier article ?

Tout d’abord, la Ligue des Droits de l’Homme (LDH) a saisi l’Organisation des Nations Unies, qui a adressé des recommandations au Président de la République. L’ONU considère que la loi sécurité globale est en contradiction avec la Déclaration des droits de l’homme notamment. Concernant l’article 24, l’ONU estime que filmer les policiers est ” essentiel pour le respect du droit à l’information, […]et légitime dans le cadre du contrôle démocratique des institutions publiques “. “Son absence pourrait notamment empêcher que soient documentés d’éventuels abus d’usage excessif de la force par les forces de l’ordre lors de rassemblements.” Par ailleurs, il est rappelé que les caméras piétons et l’utilisation de drones posent problème quant aux libertés fondamentales.

Au vu des recommandations de l’ONU et des manifestations qui ont eu lieu un peu partout en France, le gouvernement a décidé de suspendre l’article 24 afin de le réécrire. Pour autant, la mobilisation continue car l’article n’a pas été retiré du texte de loi et ce n’est pas le seul à poser problème. Les manifestations ont d’ailleurs montré l’importance de pouvoir filmer la police puisque des incidents ont malheureusement été déplorés. On citera notamment le journaliste syrien et le joueur de tambour qui ont été blessés pendant différentes manifestations. Les images ont largement été diffusées sur les réseaux sociaux.

Enfin, les manifestations dénoncent également le projet de loi “confortant les principes républicains”. D’abord baptisée “loi contre les séparatismes”, elle est jugée islamophobe. On te fera bien sûr un point sur cette loi dans un prochain article.

Source : Le Monde

Total
1
Shares
Previous Post

Les 5 actus de la semaine !

Next Post
fête des libertés

Bonne fête de la liberté à tous les Réunionnais !

Related Posts
%d blogueurs aiment cette page :